eu-referendum-1482567_640L’actualité internationale est très perturbée par le président américain ou par des chefs d’Etats européens qui oublient les valeurs de l’Europe. Si nous voulons peser pour la protection de la planète et pour la paix, dans le monde ou en Europe, il est essentiel d’être attentif et d’agir pour une relance européenne pour éviter la contagion du Brexit.

La mondialisation, qui est un fait établi, nous place dans une grande interdépendance et la voix de la France ne peut être entendue toute seule.

Certes la relance européenne est difficile mais ce n’est pas une raison pour ne pas s’y lancer vraiment ! Il en va de notre  avenir !

La situation actuelle  des pays européens est source de multiples questionnements 

¨       Après la laborieuse formation d’un gouvernement en Allemagne, une fois de plus sur la base d’une grande coalition entre Chrétiens Démocrates et Sociaux Démocrates, et ce malgré la poussée de l’extrême droite aux dernières élections, la dynamique voulue par la chancelière Angela Merkel et le Président Emmanuel Macron tarde à se mettre en place.

¨       En Italie, l’un des pays fondateurs de l’Union, les deux forces politiques gagnantes des élections législatives, le mouvement protestataire 5 étoiles et la coalition de droite europhobe seront-elles en mesure de gouverner ? et avec quel programme ?

¨       Les négociations d’un accord de sortie du Royaume-Uni demeurent compliquées, la question irlandaise n’est pas réglée et Madame May est en position de faiblesse, perdant certains de ses plus fidèles soutiens au Gouvernement et essuyant des votes négatifs du Parlement, qui devra se prononcer in fine sur le projet d’accord.

¨       La France manifeste une volonté de relance de l’Union Européenne. Sera-t-elle cependant en mesure d’entraîner les 26 autres pays européens dans cette dynamique ?

 

Des sujets en débat 

La campagne électorale  française des élections européennes de 2019 risque d’être engluée dans les problèmes de notre pré carré français. Avant cette échéance, et  en dehors de ces problèmes, voici une liste (non exhaustive) de questions européennes importantes à prendre en compte et  à débattre :

Problème budgétaire :

  • Le débat est lancé sur le budget européen pluriannuel 2021-2027. Au delà des inévitables marchandages, sera-t-il possible de doter l’Union de ressources à la hauteur des enjeux ? Ce budget qui représente actuellement à peine 1% du PIB doit être significativement augmenté si l’on veut répondre aux besoins dans de nombreux domaines.

Questions de politique générale :

  • Comment lutter contre la montée des populismes ?
  • Harmonisation des législations sociétales (mariage pour tous, droit à l’avortement, GPA, fin de vie, etc.).
  • Rôle du Parlement Européen et citoyenneté européenne.

Questions sociales :

  • Progrès de l’« Europe sociale ».
  • Solution européenne de la question des migrants : les migrations vers l’Europe resteront chroniques. Il faut gérer en conséquence dans la durée l’accueil des « droit d’asile »  et la prise en charge des migrants économiques.
  • Problème des « travailleurs détachés » et de la mobilité.

Questions économiques et financières :

  • Avenir de la monnaie européenne et missions de la Banque Centrale Européenne
  • Evolution de la politique agricole commune.
  • Harmonisation des politiques  fiscales, en particulier harmonisation de l’impôt sur les sociétés.
  • Soutien à l’investissement (plan Juncker).
  • Taxation des GAFAM.

Questions culturelles :

  • Amplification  et soutien d’Erasmus.
  • Développement du multilinguisme.
  • Reconnaissance des qualifications et des diplômes.

Politique étrangère :

  • Conclusion du Brexit et nouvel équilibre à trouver avec le Royaume Uni.
  • Europe de la défense avec le désengagement des USA.
  • Rôle et pouvoir du commissaire européen aux affaires étrangères.
  • Poids de l’Europe dans la crise du Moyen Orient.

Développement :

  • Relations économiques et financières avec le monde méditerranéen.
  • Soutien au développement de l’Afrique au Sud du Sahara.

Ecologie :

  • Changement climatique et transition énergétique

 

Vous avez la parole : « consultations citoyennes » !

Dire ce que vous voulez ou ne voulez pas pour l’avenir de l’Europe : c’est possible… et même recommandé.. en plus c’est gratuit !

Les « consultations citoyennes » qui viennent d’être lancées dans les 27 pays veulent favoriser l’expression de tous.

Une première rencontre dans notre région a eu lieu à Feyzin (69) le 5 mai sur les relations de l’Europe avec l’Afrique. Des événements seront organisés jusqu’en octobre 2018. Ils seront annoncés sur le site :

https://www.touteleurope.eu/consultations-citoyennes.html

De plus un questionnaire en ligne permet dans toute l’Europe de répondre aux mêmes 12 questions établies par un panel de citoyens. On le trouve à l’adresse suivante :

https://ec.europa.eu/commission/consultation-future-europe_fr

Sur votre ordinateur, vous demandez ‘’ Consultation sur l’Avenir de l’Europe’’.

La consultation apparaît : 12 questions en QCM  et 13 possibilités d’ajouter son avis, ses réclamations, ses propositions.

Vous suivez la marche à suivre. Vous cliquez !

Bravo !

 

                               Commission Europe de l’Antenne sociale, 17 mai 2018

Etienne FAUVET, Jean-Noël JULLIARD, Henri NOËL, Michel ROUSSELOT, Jean VETTER