houssel_jean-pierre

Jean Pierre Houssel est décédé à 86 ans, du Covid-19 dans l’ehpad de la Croix Rousse, où il résidait depuis quelques mois. Père de 3 enfants, 1 fille et 2 garçons, il doit être enterré dans le cimetière de Mazet-Saint-Voy, village de Haute Loire, où sa femme repose depuis quelques années.

Géographe, il enseignait à l’Université Lumière Lyon 2. Très bon spécialiste du monde rural il s’intéressait notamment au rôle de l’industrie dans le rural, mais aussi à l’influence extrêmement bénéfique de l’Action Catholique dans l’évolution des campagnes françaises.

Je l’avais largement consulté pour la rédaction de ma thèse de doctorat de géographie, dont il avait été membre du jury pour la soutenance en 1976. Cela avait créé des liens de vraie cordialité entre nous, même s’ils s’étaient quelque peu distendus avec la vieillesse. Il s’était aussi intéressé à la recherche d’Etienne Fauvet, comme lui, bon connaisseur de l’apport de l’Action Catholique Rurale dans les campagnes.

Pendant quelque temps, il a participé aux réunions de l’équipe centrale de l’Antenne Sociale, « équipe centrale », c’est le nom que Maurice Sadoulet avait donné aux membres de l’association qui se réunissaient régulièrement dans le grand salon de la Catho 25 rue du plat.

Jean-Pierre avait été conseiller municipal du Coteau près de Roanne de 1977 à 1983 et même 4ème adjoint, sollicité bien que socialiste élu sur une liste d’union de la gauche, par le maire centriste, qui appréciait sa grande connaissance de la région et sans doute aussi ses qualités humaines. De même, Jean Auroux ,ancien ministre socialiste et roannais, disait qu’il appréciait beaucoup les publications de Jean-Pierre et qu’elles lui étaient fort utiles.

Jean-Pierre a été aussi le fondateur de l’écomusée du textile de Roanne.

Pendant plusieurs années il eut des échanges féconds avec le docteur Serih, partenaire thaïlandais du CCFD, sur les spécificités et les problèmes du monde rural de leurs 2 pays.

Tous ceux qui l’ont connu garderont de Jean-Pierre le souvenir d’un homme très facile d’accès, très cordial, d’un enseignant chercheur apprécié et reconnu et d’un humaniste aux solides convictions et engagement de solidarité.

A-Dieu Jean Pierre                                          

René Valette