Le bien commun, qu’est-ce que c’est ?

Le bien commun est une dynamique : il y a des biens matériels (les objets quotidiens), des biens esthétiques (la beauté des paysages) et des biens spirituels (l’appartenance à une patrie commune). A travers la participation à ces biens qui nous sont communs, nous atteignons à une idée supérieure d’un bien spirituel qui exprime une communion (un lien) entre tous les hommes ; c’est ce qui constitue le bien commun.

_____ 

Bien commun et croyant ?

 

Le Concile définit ainsi le bien commun : « l’ensemble des conditions sociales qui permettent tant aux groupes qu’à chacun de leurs membres d’atteindre leur perfection d’une façon plus totale et plus aisée. » (Gaudium et Spes).

Pour l’Eglise, la vie ensemble, dans le respect de la justice et de la dignité de tous, est un «bien commun», qui crée un lien de communion entre les hommes, communion qui ouvre à la transcendance de Dieu.

Savoir plus

Ouvrage

Autorité et Bien Commun : Gaston Fessard

_____

Textes de référence

Vatican II, constitution Gaudium et spes

Décret sur les moyens de communication sociale, 5 – 11

Décret sur l’apostolat des laïcs 14, 32

Encyclique Jean XXIII Pacem in terris 1963 , 33- 59

Commission sociale des Evêques de France :

Politique, affaire de tous 1991, 4-8

Le courage de l’espérance 1993, 57


 

Le bien commun: Par sa vie au jour le jour, chacun de nous constate qu’il ne peut se réaliser pleinement, du point de vue matériel, relationnel et spirituel, qu’avec les autres. A l’échelle d’une société, il s’agit donc de rechercher les formes de vie les plus à même d’assurer le développement de tous : expression de la volonté de vivre ensemble.

Le bien commun fait grandir

Le bien est non seulement commun, mais il est source de lien entre les hommes. Quand je participe à une action collective, je participe à une oeuvre plus large que moi-même et donc je grandis. Cela suppose que l’organisation sociale favorise l’émancipation des personnes et des groupes : que le principe de subsidiarité soit respecté.

______

Intérêt général ou bien commun ?

Le bien commun est beaucoup plus que la somme des intérêts particuliers! La visée du bien commun est une idée qui va au-delà de l’intérêt général qui reste l’horizon d’une communauté singulière: par exemple un pays parmi d’autres. L’action entreprise en vue du bien commun doit donc pouvoir être étendue à l’universel et créer ainsi du lien entre les hommes ainsi qu’entre les pays.

______

Exemples de bien commun ? 

Parce qu’elle est pour tous et qu’elle crée un lien entre les habitants d’un même pays, la protection sociale d’un pays est une forme de bien commun national.

Par sa vocation universelle, la Déclaration Universelle Des Droits de l’Homme, adoptée par l’ONU en 1948, est aussi une illustration du bien commun.

______ 

Bien commun et biens communs :

Comment s’articulent-ils ?

Qu’est-ce donc que le bien commun ?

Le contenu de l’ Exposé de Carême d’Etienne Fauvet du 19 mars 2015 est téléchargeable ici (12 p. PDF)

et vous pouvez entendre ses interventions avec les enregistrements ci-dessous (22’+4’+5′):

 

EFauvet20150319exposé

EFauvet20150319suite

EFauvet20150319conclusion