Solidarité 

Qu’est ce que c’est ?


C’est un principe moral et social, basé sur le respect de la dignité de l’autre et sa reconnaissance dans nos points communs et nos différences.
Ce lien de reconnaissance incite les personnes ou les groupes à s’unir, à se porter entraide et assistance réciproque et à coopérer entre eux, en tant que membres d’un même corps social.

____

Solidarité et Eglise ?

L’amour du Christ pour l’humanité porte à son sommet l’idée de solidarité : « le Christ ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu, mais il a pris la condition de serviteur ». Eph, 2 6-7 
En 1967 l’encyclique de Paul VI sur le développement des peuples définit le développement par deux termes essentiels :développement intégral (tout l’homme et tous les hommes) et développement solidaire, car un développement n’est pas humain s’il ne tient pas compte des solidarités entre les populations.

 

____

Savoir plus

Ouvrages :

Commission sociale de l’épiscopat français.
Pour de nouveaux modes de vie  1983
Face au défi du chômage : créer et partager 1988

Textes de référence :

Pie XI, Quadragesimo anno 1931
Paul VI, Populorum progressio 1967
Jean-Paul II, Sollicitudo rei socialis 1987
Centesimus annus 1991
Vatican II, constitution Gaudium et Spes
Décret Apostolat des laïcs


 

Solidarité

 

Soutenir une association, participer à un syndicat ou donner du temps pour les autres: autant de gestes concrets qui expriment la solidarité.Ce terme est couramment employé, mais quels sont ses fondements ? On est solidaire de qui? Et aujourd’hui, de quelles solidarités s’agit-il ? Existe-t-il une solidarité chrétienne ?

_____

 

Solidarité aujourd’hui

 

Dans notre contexte mondialisé, jamais les formesd’interdépendances (financières, technologiques, économiques)n’ont été aussi nombreuses et intenses. La solidarité, en tant que vertu éthique et sociale, donne à ces interdépendances un repère, un sens pour une plus grande richesse d’humanité.

 

_____

Un exemple ? Le placement solidaire

 

Dans un placement d’épargne solidaire, le revenu est partagé entre le propriétaire du capital et un destinataire qui en bénéficie à travers un fonds dit de solidarité. Le placement  est solidaire parce qu’il y a partage.