1. les BATX : nouveaux  géants chinoisdragon-1969052_640

 Dans la planète numérique, les derniers venus sont chinois ; ils sont concurrents des mastodontes des Etats-Unis et rêvent aussi de dominer l’avenir et le monde.

Baidu (B)        créée en 2000, en relation avec 665 millions de clients internautes dont 88% sont chinois ; elle est présente aussi au Japon, en Thaïlande, en Indonésie, en Egypte, au Brésil et aux USA. Elle offre des services multiples : moteur de recherche, espace de stockage, achat et paiement en ligne, bibliothèque, encyclopédie, forum débats, divertissement (musique et vidéo), livraison de repas, porte monnaie électronique. Elle se propose de devenir leader dans l’Intelligence Artificielle.  Elle compte 50 000 salariés, a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 10 MdsUS$ en 2016 et atteint une capitalisation boursière de 90 Mds$.

 Alibaba (A)     est une entreprise multiservices créée en 1999: e-commerce pour les entreprises et les particuliers, paiement électronique, vente d’espace sur le cloud ; elle est présente dans plus de deux cents pays avec de nombreuses filiales. Elle possède les trois sites les plus visités au monde avec 42 millions de visiteurs par mois en 2016. Elle comptait 50 000 salariés au 31 mars 2017, son chiffre d’affaires 2016 a été de 16 Mds$ et sa capitalisation boursière est d’environ 500 Mds$.

 Tencent (T)     créée en 1998 à Shenzhen, est l’un des principaux portails Internet avec 650 millions de comptes de messagerie en 2014, dont parfois 100 millions fonctionnent en même temps : messagerie en ligne, téléphone portable, jeux en ligne (ex. : L’honneur du roi rassemble 200 millions de joueurs), service d’animaux virtuels en ligne. Ses filiales sont Supercell, China Literature, WeBank, ZAM Networks, LLC. Elle avait 30 000 salariés en 2015 et comptait un milliard d’utilisateurs mensuels en novembre 2017. Son chiffre d’affaires a été de 22 Mds$ en 2016 et sa capitalisation boursière  de 520 Mds$ en novembre 2017.

 Xiaomi ( X)    est la plus jeune des BATX. Créée en avril 2010 à Pékin, elle vend des matériels et des services d’électronique et d’informatique, des téléphones mobiles, des smartphones (80 millions d’appareils vendus en 2015), des tablettes, des enceintes, des Imibox, etc. Elle est présente en Inde, Malaisie, Indonésie, Singapour, Philippines, Russie, Brésil, USA, Europe, Afrique du Sud, Nigeria, Kenya. Avec 7 500 salariés, elle a fait 14 Mds$ de chiffre d’affaires en 2017 pour une capitalisation boursière de 46 Mds$.

La semaine prochaine :Quelques convictions